Qualités d’un site web professionnel
Parfois assimilée à l’ergonomie, ou considérée souvent comme une partie de l’ergonomie, l’utilisabilité – de l’Anglais usability, parfois traduit usabilité – est simplement la capacité d’un site à être utilisé. Elle pourrait en fait être considérée comme l’ergonomie de l’informatique.

L’utilisabilité d’un site se mesure à son aisance d’utilisation (navigabilité), son efficacité et sa facilité d’apprentissage.

Un site web peut en effet apparemment être bien conçu du point de vue ergonomie classique – lisibilité, structure, agencement de l’espace – mais malheureusement se révéler d’une utilisation difficile, peu intuitive, peu rapide et peu fiable.

 

  • Pourquoi l’utilisabilité d’un site web est-elle importante ?
  • Comment faire vivre une expérience positive à l’utilisateur d’un site web ?
  • Comment créer un site web utilisable ?

 

 

Le respect des habitudes : utilisabilité élémentaire

 

Des standards se sont peu à peu mis en place en matière de fonctionnalités et de navigation.

Même s’il ne s’agit pas de normes, il est préférable, lors de la création d’un site web, de respecter certains mécanismes auxquels les internautes se sont habitués.

 

 

 

La navigation d’un site, c’est l’ensemble des liens – appelés également hyperliens – qui permettent de passer à une autre rubrique, soit dans une autre page, soit à un endroit précis de la page en cours.

Tous les internautes ne recherchent pas la même chose et n’ont pas tous la même facilité et la même méthode pour visiter un site. C’est pourquoi il est important de :

  • concevoir différentes manières de naviguer dans un site web,
  • prévoir plusieurs chemins pour trouver la même information, la même page,
  • uniformiser la navigation sur toutes les pages pour aider et rassurer l’internaute,
  • mettre à la disposition des visiteurs des outils pour les orienter et les situer par rapport à l’ensemble du site.

 

Les types de navigation

Pour permettre toutes ces fonctionnalités, différents types de navigation coexistent dans un site web :

  • La navigation principale : elle reprend les parties principales du site, les catégories de rubriques. Sa situation idéale sera tout en haut, lui permettant d’être facilement repérable et de se trouver au même endroit sur toutes les pages.
  • La navigation secondaire : elle peut présenter un ou deux niveaux de sous-navigation, sous forme de menus déroulants, sous la navigation principale.
  • Le fil d’Ariane : indique la page actuellement en cours d’affichage ainsi que la hiérarchie ascendante des pages dont elle dépend dans l’arborescence du site, et ce jusque la page d’accueil, permettant de remonter facilement à n’importe quel niveau supérieur. Elle sera généralement située au dessus du contenu principal, précédée d’une mention telle que « Vous êtes ici » ou « Page en cours ».
  • Les outils : liens vers les réseaux sociaux, choix de langue, … Ils seront généralement situés en haut, et parfois repris en bas de page.
  • La liste de liens rapides : liste des pages principales regroupées par catégories, pas nécessairement dans le même ordre que dans les navigations principale et secondaire. Elle sera située généralement en bas de page.
  • Les liens textuels : attirent l’attention du lecteur sur l’existence d’une page traitant du texte souligné en permettant de s’y rendre directement. Ils sont intégrés dans le texte et écrits dans une couleur différente, éventuellement soulignés.
  • Les boutons contextuels : invitent le lecteur à en lire davantage sur le sujet dont parle le paragraphe en se rendant directement sur la page concernée. Ils seront placés de préférence à la fin du paragraphe.
  • Les liens externes : liens vers un autre site, soit vers sa page d’accueil, soit vers une autre de ses pages (lien profond).
  • La recherche d’un mot ou d’une expression contenu dans le site. Elle est généralement située en haut ou dans la colonne de droite.

 

Règles de navigation

  • Tous les liens doivent clairement être identifiables comme tels, soit intuitivement du fait de leur appartenance à une zone spécifique de navigation, soit par un aspect visuel différent lorsqu’ils sont inclus dans le contenu comme les liens textuels ou les boutons contextuels.
  • Tout survol d’un lien par la souris ou la touche de tabulation doit avoir un aspect visuel différent. Cet aspect sera encore différent lors de l’activation du clic sur le lien.

 

 

La rapidité d’affichage : utilisabilité du site

 

Les internautes se sont habitués à une vitesse de chargement rapide et s’impatientent de plus en plus rapidement. Dès qu’un site est plus lent à cause d’une technologie obsolète ou de fichiers non optimisés pour la vitesse, ils le quittent parfois avant même d’attendre l’affichage complet de la première page.

Quelques règles fondamentales :

  • Les pages doivent s’afficher le plus rapidement possible, même la page d’accueil. Surtout la page d’accueil.
  • Les pages comportant un trop grand nombre d’images trop lourdes à charger ne résistent pas à l’impatience de l’internaute.
  • Les introductions et accueils sous forme d’animation, même s’il est possible de les stopper d’un clic, exaspèrent le visiteur et le font parfois fuir avant même d’avoir atteint la première page.

 

 

La fiabilité : utilisabilité fonctionnelle

 

Le contrôle de qualité d’un site est primordial afin qu’il soit exempt d’erreurs et de bugs qui sont autant de raisons pour l’internaute de quitter un site et de pas y revenir :

  • liens – internes et externes – erronés ou qui ne fonctionnent pas
  • scripts ou formulaires qui tombent en erreur
  • formulaires envoyés sans validation côté client et côté serveur
  • pages inexistantes ou introuvables
  • multiples fautes d’orthographe ou fautes de frappe, …

 

Vous souhaitez un site web facilement utilisable ? Demandez un devis